Regards croisés : madrigaux et chansons

Alors que la Renaissance voit éclore le madrigal en Italie, la chanson apparaît en France. Deux genres de musique vocale et profane, typiques de cette période, que l’ensemble Aedes consacre dans ce programme en les mêlant à la musique moderne.
La narration truculente de Servin et Janequin répond aux audaces harmoniques de Monteverdi et Gesualdo. Les regards se croisent : Berio s’inspire de la tradition des chansons françaises de la Renaissance, tandis que Fénelon puise, pour ses madrigaux, dans les influences monteverdiennes. Cette traversée d’une époque et d’une culture à une autre, guidée par les voix du chœur sous la direction de Mathieu Romano, est ponctuée de lectures des paroles en français et de pièces pour théorbe seul, sortes d’impromptus poétiques d’où parfois s’échappe le son d’une guitare électrique.

Luciano BERIO Cries of London
Philippe FÉNELON
Dix-huit madrigaux (I, VIII, Xa, XI, XVIIb)
Prélude (théorbe seul)
Lamento (théorbe seul)
Carlo GESUALDO Madrigaux (n°6, n°15, n°17, n°22)
Clément JANEQUIN La Guerre
Claudio MONTEVERDI Madrigaux
Cor mio, non mori? E mori!
Cor mio, mentre vi miro
Che se tu e’il cor mio
Anima Dolorosa
Jean SERVIN La Fricassée des cris de Paris
Pièce pour théorbe seul 

1h30 sans entracte
17 chanteurs
1 théorbiste
1 directeur musical

Ensemble Aedes
Mathieu Romano, direction musicale

 

Contact diffusion

Elisa Bresset

contact.aedes@gmail.com

06 60 62 99 14

Restons en contact !