Immortal Bach

Vendredi 18 octobre 2024 - 20h - Armentières

Sommets de la musique chorale, aux côtés de sa Messe en si et de ses deux Passions, les six motets de Jean-Sébastien Bach dominent l’univers de la musique spirituelle de l’Allemagne baroque. Mathieu Romano, à la tête de l’ensemble Aedes, a imaginé un concert spatialisé, voyage « sacré » en hommage à la musique ancienne, autour du célèbre motet Jesu meine Freude. 

À la suite de Bach qu’il a contribué à faire renaître, Félix Mendelssohn a composé de nombreuses œuvres religieuses parmi lesquelles des motets a cappella, considérés comme des chefs-d’œuvre du répertoire vocal. Aux XXe et XXIe siècles, d’autres compositeurs regardent vers les maîtres anciens comme Maurice Duruflé (Quatre motets sur des thèmes grégoriens), Sven-David Sandström (Es ist genug) et Knut Nystedt, dont la célèbre pièce pour chœur Immortal Bach magnifie une certaine idée de l’éternité chez le compositeur allemand.

En suivant la structure du motet, autour et à l’intérieur de sa forme en arche, les auditeurs pourront entendre ces autres joyaux de la musique sacrée, qui expriment la ferveur et l’aspiration de l’homme à la vie éternelle.

Knut NYSTEDT
Immortal Bach

Maurice DURUFLÉ
Quatre motets sur des thèmes grégoriens
entrecoupés des chants grégoriens Ubi Caritas, Tota pulchra es, Tu es petrus, Tantum ergo

Antoine FORQUERAY
Sarabande « La d’Aubonne »
(Viole de gambe seule)

Felix MENDELSSOHN
Trois motets op. 69 n° 1, « Herr, nun lässest du deinen Diener in Frieden fahren »

Jean-Sébastien BACH
Prélude de la suite pour violoncelle n°1 BWV 1007
(Viole de gambe seule)

Sven-David SANDSTRÖM
Es ist genug

Jean-Sébastien BACH
Motet Jesu meine Freude BWV 227
entrecoupé de deux ricercare composés par Robin Pharo d’après le motet Jesu, meine Freude 

Heinrich SCHÜTZ
Selig sind die Toten

Ensemble Aedes
Étienne Floutier
viole de gambe
Mathieu Romano direction

Restons en contact !