Nijinska I Voilà la femme

Mercredi 2 février 2022 - 20h30 - Le Volcan, Scène Nationale du Havre

Dominique Brun rend hommage à Bronislava Nijinska, première et unique femme chorégraphe des Ballets russes, néanmoins laissée dans l’ombre. En complicité avec ses danseurs, s’appuyant sur une lecture éclairée des archives, elle reprend Les Noces et réinvente le Boléro pour mettre en lumière son héritage.

Noces est l’œuvre de Stravinsky qui a subi le plus de métamorphoses. Le compositeur a retravaillé l’instrumentation de cette pièce pendant près d’une dizaine d’année et en a livré trois versions.

C’est ici la version plus intimiste de 1919 que nous interprétons. Cette version, mise de côté à l’époque en raison des difficultés techniques que posait la synchronisation entre les interprètes et les instruments mécaniques, est considérée comme la plus chère au compositeur. L’instrumentation spécifique (2 cymbalums, 1 harmonium, 2 percussions, 1 pianola) rendrait cette version plus adaptée à la prosodie et à l’esprit populaire de l’ouvrage.
L’œuvre est  accompagnée du Boléro de Ravel spécialement arrangé pour les cinq instrumentistes et seize voix du chœur par Robin Melchior et chorégraphié par François Chaignaud.

Ensemble Aedes
Soprano, Amélie Raison
Alto, Pauline Leroy
Ténors, Martial Pauliat, Thomas Mussard
Basse, Renaud Delaigue
Les Siècles
Cymbalums, Iurie Morar et Françoise Rivalland
Harmonium, Christophe Durant
Percussions, Eriko Minami et Nicolas Gerbier
Réalisation du pianola, René Bosc

Direction, Mathieu Romano

Les Porteurs d’Ombre
Chorégraphie, Dominique Brun

(Un Boléro) Performance et chorégraphie de François Chaignaud et Dominique Brun

Restons en contact !