Le chant adoucit les maux

Des voix s’élèvent de l’EHPAD du Centre hospitalier de Nanterre sur un air de Noël bien connu : Jingle Bells ! Une vingtaine de chanteurs d’Aedes sont réunis autour de Mathieu Romano lors d’un concert donné à l’intention des personnes âgées sans-abris. Le CASH de Nanterre a longtemps joué un rôle de refuge pour les plus démunis et c’est grâce à l’action de Tournesol, Artistes à l’hôpital, que ses portes se sont ouvertes aux artistes désireux de venir à la rencontre des personnes isolées, précaires ou hospitalisées.

Créé en 1990 par Elisabeth de La Genardière, l’association Tournesol, Artistes à l’hôpital s’est spécialisée dans l’organisation d’événements artistiques au sein des établissements de santé : médecine générale et cancérologie, soins palliatifs, psychiatrie, gériatrie, (poly)handicap, centres d’hébergement d’urgence… Apporter l’art auprès des publics qui en sont d’ordinaire éloignés, c’est leur permettre de recréer, dans leur espace de vie, des moments d’échange et de partage, dans un univers intime et chaleureux.

On ne vit pas dans un espace neutre et blanc. On ne vit pas, on ne meurt pas, on n’aime pas dans le rectangle d’une feuille de papier. Michel Foucault

L’Ensemble Aedes fait partie des quelques 160 artistes programmés au cours d’une année, parmi les musiciens, comédiens, poètes, circassiens, artistes plasticiens qui franchissent les portes des hôpitaux et lieux de repos grâce à l’activité de Tournesol, Artistes à l’hôpital.

Depuis la première année de notre partenariat en 2014, Aedes a passé une cinquantaine de jours dans les hôpitaux et les EHPAD. Dans le cadre du projet Notes de Chœurs piloté par la Fondation Artistes à l’hôpital, nous participons au développement d’un réseau voix-santé dans nos deux régions de résidence, en Bourgogne Franche-Comté (via son représentant local Les Petits Chemins) et dans les Hauts-de-France. Avec ses trente années d’expérience des lieux de soin et de la médiation culturelle, Tournesol nous apporte une réflexion et un avis éclairés sur les programmes que l’on propose et les formats de notre intervention : passage en chambre, concert, atelier de chant choral… Cette année, grâce au soutien de généreux donateurs, nous avons réussi à initier une véritable saison de concerts en milieu hospitalier. Cela enchante notre métier comme le quotidien des personnes pour lesquelles nous chantons ! Mathieu Romano

Grâce à Tournesol, Artistes à l’hôpital, notre métier prend du sens. On essaie de dispenser le bonheur de chanter à des personnes qui en ont besoin. C’est une grande satisfaction de pouvoir les émouvoir, les réconforter ou juste leur offrir un moment de joie partagée. Laia Cortés Calafell, mezzo

Lorsque nous avons chanté à l’hôpital Necker pour les enfants malades, un petit garçon a souhaité prendre la place de Mathieu et nous a « dirigé ». Voir ce petit bonhomme, sans doute bien malade, avec sa perfusion, prendre un plaisir incroyable à nous faire chanter restera pour moi un souvenir inoubliable. Pascal Gourgand, basse

Les échanges avec les patients et les personnels me laissent toujours un souvenir ému et intense : ces rencontres sont l’occasion de mesurer l’utilité de notre métier, de notre sensibilité, de notre attention à l’autre. Ou comment renouer avec le sens de notre activité artistique. Anthony Lo Papa, ténor

Souvenir très riche de l’immersion à La Roche Guyon. Une expérience intense : avoir le temps d’échanger avec les soignants pour mieux comprendre les patients, leurs réactions, leurs émotions, et adapter notre chant au mieux, et ainsi, à notre tour, recevoir beaucoup. Toucher vraiment du doigt la puissance émotionnelle de la musique, de la voix… Elise Bédènes, mezzo

Tournesol, c’est pour moi bien des souvenirs heureux ! Mon plus cher est celui d’avoir partagé un chant de Noël avec un bébé fortement malade et ses parents à l’hôpital Necker. Ce moment où tout s’arrête et où l’on communie autour du chant et de la joie même dans les moments les plus difficiles… Merci à Tournesol de nous permettre d’exprimer au mieux notre humanité. Igor Bouin, basse

Les actions avec Tournesol sont toujours d’une grande intensité émotionnelle. Je me souviendrai toujours de la tendresse de cette maman qui a caressé le visage de son enfant polyhandicapé tout le long de notre concert à l’UGECAM. Et je n’oublierai jamais non plus la lumière sur le visage de ces adultes en atelier chant psychiatrie à Semur lorsque nous nous sommes joints à eux pour chanter « Quand on a que l’amour », leur faisant vivre le chant polyphonique pour la première fois. Roxane Chalard, soprano

Tournesol nous donne la chance de réaliser que notre métier, c’est avant tout apporter du bonheur aux autres. Judith Derouin, soprano

 

Une saison au plus près des patients, en vidéo

No Comments

Post A Comment

Restons en contact !