Chanter en Ehpad : des voix qui vont au cœur

L’apport de la musique et du chant dans les maisons de retraite n’est pas un enjeu modeste. Faire entrer le plaisir, le désir, l’émotion dans les lieux d’accueil et de soins, c’est leur donner un sens en y insufflant la vie. Depuis bientôt 20 ans, l’ensemble Aedes donne de la voix dans les hôpitaux, les centres médico-sociaux et les Ehpad. Une longue expérience acquise au contact des résidents, des personnels soignants, des familles, des associations engagées pour la promotion de la culture en établissement de santé, comme Tournesol, Artistes à l’Hôpital et la Fondation Artistes à l’Hôpital à travers son programme Notes de chœurs.

Focus sur le quatuor Aedes en action, à l’occasion des concerts qui seront donnés dans trois Ehpad de la Somme en décembre, grâce au soutien apporté par le département, engagé aux côtés de l’ensemble dans le cadre de sa résidence à l’Abbaye de Saint-Riquier.

 

 « Jamais chanter les choses n’a été plus urgente et noble mission à l’homme ». Louis Aragon

La parole et le geste

Lorsque la musique résonne auprès des personnes âgées, il n’est pas rare de voir leurs mains bouger, leurs lèvres entonner un refrain, animées par l’écoute des voix à l’unisson, évocatrices de souvenirs, d’émotions enfouies et d’une mémoire retrouvée. La voix, au-delà des mots, permet une communication sensorielle renouvelée, faisant ainsi circuler une énergie bienfaisante entre les résidents et les accompagnants. Le chant est d’abord un art du partage qui intègre l’autre jusque dans son projet même, en l’aidant à recouvrer un équilibre parfois rompu.

A ce sujet, lire les articles Pourquoi chanter est-il une nécessité ? et La musique adoucit les maux

© Morgane Vie


Offrir un moment de concert dans les établissements gériatriques est une façon pour les.artistes de partager leur « art de vivre » là où la vie semble la plus fragile. Ce n’est pas une expérience anodine et, bien souvent, ils en ressortent aussi ravis qu’éprouvés. Chanter auprès d’une personne âgée, handicapée ou malade, n’est pas une chose facile : chacun doit se sentir parfaitement à l’aise dans la rencontre afin que la magie opère… C’est pourquoi, le quatuor vocal Aedes est constitué de chanteuses et chanteurs volontaires et engagés, qui ont à cœur d’imaginer des programmes variés, mélanges de chansons traditionnels et classiques du répertoire, agrémentés de quelques chants de Noël à l’approche de la fin d’année.


En décembre, le quatuor vocal d’Aedes, constitué à cette occasion par Giulia Fichu-Sampieri (soprano), Charlotte Milbéo (alto), Gaël Martin (ténor) et Pascal Gourgand (basse), se produira dans trois Ehpad de la Somme :

 

14 décembre
EHPAD de Poix de Picardie (Résidence des Évoissons)

16 décembre
EHPAD de Nesle (Résidence du Parc)

18 décembre
EHPAD de Corbie

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restons en contact !